Insertion professionnelle
des jeunes

Chaque année, les enquêtes destinées à mesurer l’insertion professionnelle des jeunes diplômés menées par les services du ministère de l’Agriculture, par les fédérations régionales des MFR et par les CFA MFR permettent de véifier la très bonne performance des Maisons familiales rurales, à court terme (7 mois après l’obtention du diplôme) et à long terme (33 mois après l’obtention du diplôme).

Pour accompagner le projet d’un apprenant, dans le cadre d’une formation par alternance, il est important, aux yeux des Maisons familiales rurales, d’assurer une relation étroite entre les différents partenaires qui interviennent dans l’éducation.

Pour établir cette relation, certaines attitudes et comportements sont à privilégier :

  • Le dialogue et l’écoute.
  • Le respect des uns et des autres.
  • La confiance entre les partenaires.
  • La complémentarité : chacun doit savoir quel est son rôle et comment il peut l’assurer au mieux.
  • L’exemplarité : avec les adolescents, mieux que les paroles, c’est le comportement des adultes qui sert de référence et qui permet aux jeunes de s’identifier.
Menu