Etre parent dans une MFR

Les Maisons familiales rurales estiment que les parents ont un rôle clé à jouer dans la formation de leur enfant. Lorsque les familles s’intéressent aux activités de leur fille ou leur fils, les résultats s’améliorent souvent : les jeunes sont en général plus motivés, ils se sentent reconnus et considérés, ils obtiennent de meilleures notes, ils ont un comportement plus positif…

Le positionnement des parents est complémentaire de celui de l’équipe éducative. Vous devez avant tout porter un regard sans jugement sur votre enfant, l’aider à avoir confiance en lui et l’encourager. Soyez fier de ces premières réussites à la MFR et de ces premières réalisations en stage…

Dès le début de la formation, posez-vous la question suivante : comment puis-je rentrer en relation constructive avec l’équipe de la Maison familiale et avec le maître de stage ou d’apprentissage ?

La responsabilité éducative des familles

Tous les parents doivent pouvoir exercer leurs responsabilités éducatives en toute quiétude et tout en se sachant écouter et épauler par la Maison familiale.

Quel que soit votre origine sociale et professionnelle ou votre passé scolaire, le climat instauré à la MFR doit vous permettre de vous impliquer, dans la formation de votre enfant.

Vous n’avez pas besoin d’avoir fait des études, ni d’être un spécialiste d’une discipline ou connaître le référentiel de la formation pour cela. Votre rôle sera davantage de donner du sens à la scolarité de votre enfant et de le rassurer.

Quelle posture pouvez-vous privilégier ?

  • Ne soyez pas trop directif. Il s’agit de trouver la bonne distance. Vous devez avoir en tête que la libération de la parole se fait progressivement. Ne prenez pas une posture de « prof » !
  • Intéressez-vous au travail de votre enfant. Il ne s’agit pas de se polariser uniquement sur les résultats scolaires mais de le questionner sur ce qu’il a appris de nouveau à la MFR et sur les activités qui l’ont passionné.
  • Prenez connaissance régulièrement du carnet de liaison et signez-le.
  • Aidez votre enfant dans l’organisation de son séjour en entreprise et dans la gestion de son temps.
  • Discutez avec lui des études d’alternance et plus particulièrement de celles qui prennent appui sur la vie locale, sociale, culturelle ou familiale. Accompagnez-le mais ne faites pas à sa place.
  • Vérifiez les productions qu’il a réalisées durant son séjour en entreprise. Vous devez être rigoureux par rapport au rendu du travail d’alternance car celui-ci sert de base aux apprentissages développés à la MFR.
  • N’hésitez pas à solliciter le moniteur responsable de la classe si besoin pour échanger lors d’un entretien téléphonique, d’une visite ou d’un rendez-vous.
Menu